On s’est dit avec Rémi qu’il serait pertinent que nous inversions l’écriture de nos présentations respectives. Je dois donc, dans les lignes qui suivent, tenter de décrire qui est Rémi et quels sont ses caractéristiques principales en tant que partenaire de travail et qu’être humain doué de déraison.

J’ai connu Rémi il y a plusieurs décennies dans le cadre de mon métier d’alors : le Génie (climatique).

Depuis que je le connais, Rémi a toujours géré des projets compliqués, aussi bien techniquement que financièrement et bien sûr humainement. Son professionnalisme et sa bienveillance naturelle l’ont aidé à matérialiser des projets d’envergure pour le compte de grosses multinationales du BTP.

Rémi et moi nous sommes liés d’amitié et avons passé bon nombre de soirées à discuter et à coucher ça et là sur des post-it, des feuilles et des cahiers, des idées de projets, des textes, et un peu de musique aussi. Rémi étant de loin la personne la plus curieuse que je connaisse, il a accumulé depuis de nombreuses années (oui, c’est le plus vieux de notre bande de deux) quantité d’informations et de compétences scientifiques et techniques. Il peut ainsi, à la volée, vous expliquer en toute simplicité, la relativité générale d’Einstein ou la constante de Planck, ou bien encore disserter sur un thème musical de pop musique. Le week-end, ce dernier envoie, lance des fusées avec son fils dans les parcs Parisiens ou revisite, par la chimie, la cuisine traditionnelle du monde entier (Je le sais, j’ai goûté ses pates fermentées à l’aide de bactéries achetées sur internet).

Pour bon nombre d’entre nous, rencontrer un problème ou se heurter à un casse-tête nous fait froncer les sourcils et serrer les dents. Eh bien pour Rémi, c’est l’inverse. Son visage rayonne de malice et il se met au travail !

Bricoleur né, doué d’un sens critique aigû, il est, à lui tout seul, une combinaison du professeur Tournesol et de Bob le bricoleur.

Bien sûr, et comme tout un chacun, Rémi a aussi des défauts. Un rien bordelique, allergique à l’administratif, il cultive l’art de la blague potache.

Rémi est un homme brillant, bienveillant et curieux, et j’arrête là parce que je ne suis pas là pour rédiger son épitaphe.